Les 5 défis des RH pour 2019

Les stratégies utilisées par les responsables des ressources humaines pour recruter et fidéliser les employés évoluent constamment et sont caractérisées par de nouvelles tendances qui changent et s’enrichissent chaque année. Il est donc très important de suivre les nouvelles tendances pour acquérir les meilleurs talents.

L’année 2019 apporte de nouveaux défis, qui auront un impact significatif sur les processus de recherche et de sélection de candidats. Nous avons résumé ci-dessous les cinq principales tendances RH qui vont dominer la nouvelle année :

L’intelligence artificielle au service des ressources humaines

L’intelligence artificielle est la première tendance. Dans le domaine des ressources humaines, l’intelligence artificielle offre des opportunités fondamentales, car elle est capable d’analyser et de gérer les données de manière efficace, en permettant aux êtres humains de consacrer leur temps aux tâches à valeur ajoutée. L’objectif est donc de laisser faire à une machine les travaux à faible valeur ajoutée mais extrêmement chronophages. Les activités dans lesquelles l’intelligence artificielle peut réellement faire la différence sont la présélection, l’analyse sémantique et automatisée des CV dans la CVthèque, ainsi que les entretiens à distance avec les candidats. L’utilisation de l’intelligence artificielle au service des RH permettra de simplifier et automatiser de nombreux processus. Les responsables des ressources humaines pourront ainsi se concentrer sur les stratégies et la planification, ils donneront aux employés la possibilité de s’engager dans des activités plus gratifiantes et créeront de la valeur ajoutée.

L’engagement des employés

Le thème de l’engagement des employés est maintenant l’un des plus importants au cours des dernières cinq années. L’engagement des employés se base sur la confiance, l’intégrité et la communication à double sens entre l’entreprise et les employés. Cette approche influence positivement le succès d’une entreprise, en contribuant à la performance organisationnelle et individuelle, ainsi qu’à la productivité et au bien-être des employés. Plusieurs entreprises se focalisent donc sur cette approche, qui valorise leurs talents et leur culture de travail.

Bien-être au travail

Ceux qui cherchent une nouvelle opportunité de travail donnent une grande importance aux avantages qu’une entreprise offre aux employés. Pour cette raison, un salaire adéquat est certainement important, mais aujourd’hui les employés recherchent un environnement de travail de plus en plus collaboratif, qui puisse combiner le bien-être mental et émotionnel. Les opportunités de carrière, la stabilité de l’entreprise, des relations humaines positives, la qualité de l’organisation et des lieux de travail sont également des éléments centraux pour l’employé, qui influencent leur bien-être physique et mental et, par conséquent, leur productivité. En effet, contrairement au salaire, qui n’est qu’un aspect purement «transactionnel», ces aspects sont essentiels pour retenir les meilleurs talents.

« Blind hiring »

La recherche et la sélection sont des processus qui incluent la subjectivité. Il n’est pas toujours facile de faire le meilleur choix lorsqu’on cherche de nouveaux talents. Le « blind hiring » est un nouveau processus qui introduit l’anonymat et l’objectivité dans les processus des ressources humaines, en excluant les facteurs discriminatoires tels que l’âge, le genre, la race et le parcours scolaire. Le « blind hiring » a pour but d’évaluer les candidats seulement en fonction de leurs compétences professionnelles et personnelles. Dans cette perspective, les CV et les lettres de présentation seront bientôt remplacés par de nouvelles techniques de recrutement qui garantissent l’anonymat dans les processus de recherche et de sélection et permettent la création d’un environnement de travail extrêmement diversifié.

Mappage des compétences et des « soft skills »

Le mappage des compétences sera essentiel pour comprendre si on pourra compter sur le professionnalisme interne ou s’il sera nécessaire de s’adresser à l’extérieur, pour chercher de nouveaux talents. En même temps, le mappage permettra d’analyser les performances et de définir les opportunités de carrière pour les ressources internes. Dans ce processus, les compétences générales acquerront plus d’importance que les compétences techniques. À cet égard, la formation sera également importante en 2019. Les entreprises pourront et devront offrir des cours de formation afin d’améliorer l’employer branding et l’acquisition de talents. En effet, la présence d’un bon parcours éducatif pourrait faire la différence dans le choix d’un talent à la recherche d’un nouveau métier.